L'Attelage Pédagogique

cheval
©Laurence Grard Guenard
Pédagogie

Débourrage

Longues Rênes "position 2"

Les grandes étapes du débourrage

Accoutumance au surfaix (à la longe)

réponse aux ordres vocaux, longues rênes, position 1

réponse aux ordres vocaux, longues rênes, position 2

réponse aux ordres vocaux, longues rênes, position 3

Enchainer et inverser les courbes, longues rênes, position 3


Détente complète aux longues rênes, position 4

Accoutumance à la sellette + croupière

Accoutumance sellette + reculement complet

Accoutumance sellette + bricole sans traits

Accoutumance harnais complet attaché large

Accoutumance harnais complet attaché + / – serré

Désensibilisation au fouet

Accoutumance à la bride avec œillères


Simulation de brancards (débrayables) sur les flancs

Simulation de traction sans bruit (2 aides)

Simulation de traction avec bruit associé (2 aides)

Accoutumance à l’action du reculement (2 aides)

Synthèse des éléments de la voiture (2 aides)

Traction d’un élément débrayable (pneu, palette)

Traction de la voiture


























Les Longues Rênes

Avec le passage de la longue rêne extérieure derrière les jarrets, on s'offre la possibilité de conduire les hanches.

Objectif :

Le cheval doit s'habituer et accepter le contact de la longue rêne derrière lui : hanches, fesses, jarrets, canons. 

Moyens :

Le cheval dressé à la voix
Les longues rênes, surfaix, licol ou caveçon ou filet
Une chambrière
Un dresseur patient, un endroit calme

Séance(s) : cette accoutumance peut faire l'objet d'une ou plusieurs séances selon le tempérament du cheval.

Détente aux longues rênes position 1 - en rouge sur le dessin - aux deux mains, aux trois allures.
lr
A l'arrêt, caresser le cheval sur le dos, la croupe, les fesses et descendre jusqu'au jarret.
Recommencer en tapotant en même temps et en rassurant de la voix
Recommencer avec le manche de la chambrière, la mèche vers le sol derrière soi.
Recommencer avec la chambrière à l'endroit, la mèche enroulée.
longue rêne
En s'éloignant un peu, avec les longues rênes assez courtes, et toujours en rassurant de la voix, positionner la chambrière dans le pli du jarret (en partant toujours du dos et en descendant gentiment).
Si le cheval part au pas, rompre le contact, rassurer, et recommencer.

Quand le cheval reste calme, maintenir la chambrière à cette place et partir au pas. Il sera peut-être nécessaire d'être deux à ce moment si l'on n'arrive pas à gérer les longues rênes et la chambrière en même temps.
(si la queue est entre la chambrière et la corde du jarret, ce n'est pas grave). Le mouvement du pas va faire en sorte que chaque jarret va perdre et reprendre contatc avec la chambrière alternativement.
Si le cheval part au trot, rompre le contact, rassurer, et recommencer.
longue rêne
Quand le cheval reste calme, l'arrêter, et recommencer la même manoeuvre avec la longue rêne extérieure, en faisant très attention à la laisser très souple.
Partir au pas. Rester très proche du cheval, prêt à l'arrêter (tourner sur la longue rêne intérieure en laissant glisser la longue rêne extérieure) et rassurer de la voix.
Si le cheval est calme, demander quelques transitions pas arrêt pas.
Si le cheval est calme, s'éloigner progressivement du cheval.
Si le cheval est calme, prendre très progressivement le contact sur la longue rêne extérieure : observer si le cheval mobilise ses hanches (rentre les hanches sur le cercle), rentre la queue, accélère, rendre avant le départ au trot.
Si le cheval est calme, demander le trot avec la longue rêne extérieure détendue.

Si le cheval n'est pas calme, recommencer l'exercice précedent pendant plusieurs séances. Si le cheval part au trot, affolé, rendre sur la longue rêne extérieure pour qu'elle ne se coince pas sous le couard (partie très sensible sous la queue), et n'enserre pas l'arrière-main. Reprendre uniquement sur la longue rêne intérieure, et à la voix en restant calme. Penser à lacher la chambrière.