L'attelage Pédagogique

Galop 7

Les aplombs

Les Bons Aplombs

Pour juger les aplombs des membres, la face inférieure du pied doit être plane pour que le pied repose à plat (pied paré ou ferré) :

Le sol doit être droit. Lorsque le membre est d’aplomb, la répartition du poids est égale sur toute la surface du sabot. Le membre repose sur le sol sans fatigue ni usure irrégulière du sabot ou du fer.
apl
Les aplombs sont la direction des membres sous le tronc. La forme et la direction des membres du cheval doivent être étudiées séparément.

A l’arrêt, la direction des membres suit des lignes verticales qui relient le point d’attache du membre au centre du pied :

aplomb
Plus précisément de profil : plusieurs lignes verticales servent de repères. Au sol, l’espace entre la première ligne et la dernière pour chaque membre doit correspondre à deux longueurs de sabots.

Les défauts d’aplombs prédisposent le membre à une usure prématurée. Les allures en sont toujours ralenties et le cheval plus sujet à buter, lorsqu’il ne rachète pas ce défaut par une énergie suffisante.

Défauts d’aplombs des antérieurs vus de devant

apl

Défauts d’aplombs des antérieurs vus de profil

aaplombs

Défauts d’aplombs des postérieurs vus de derrière

aplomb

Défauts d’aplombs des postérieurs vus de profil

aplomb

En Marche …

Le cheval d’aplomb marche en ligne : Ses membres antérieurs et postérieurs suivent une même ligne.
symetrie
Pour apprécier les aplombs en marche, regarder le cheval venir à soi et s’éloigner. Les antérieurs doivent masquer les postérieurs et vice-versa.

ap

ap

Toutes ces défectuosités exposent le cheval à s’atteindre et à glisser. Les membres antérieurs, constamment employés à rétablir l’équilibre instable, se fatiguent rapidement.
En dehors de ces cas, les chevaux sont encore exposés à se couper par manque de force, manque d’adresse, fatigue, travail sur un sol irrégulier ou glissant, emploi à des allures déréglées (surtout au trot rapide).

Les allures déréglées

Elles proviennent le plus souvent d’une souffrance, d’un défaut de conformation, d’une hérédité, d’une mauvaise utilisation, de fatigue, de surmenage ou parfois d’un dressage particulier.

(Attention, selon les milieux équestres, l’aubin et le traquenard n’ont pas cette définition, à vous de commenter)

Les aplombs vus par les certains pareurs pieds nus

Attention aux connaissances équestres et hippologiques des pareurs "pieds nus" à la mode.
Les maréchaux reconvertis ont les mêmes références que tous les professionnels du monde équestre. Les autres ont des connaissances parfois assez farfelues, en tout cas très personnelles. Ainsi, Largo qui est sous lui du devant et du derrière, a été décrit comme un cheval campé, c'est à dire tout le contraire, voire même fourbu !!! Le cheval fourbu se tient campé du devant et sous lui du derrière...
largo largo
Avoir des connaissances équestres, c'est aussi pouvoir ne pas se laisser berner par n'importe quel guignol qui va se présenter à vous comme un professionnel.

Bibliographie :